Cassis et les Calanques

Cassis, joyau de Provence

Petit port de pêche et touristique, maisons provençales colorées, digue animée toujours en effervescence, petits restaurants à poissons, environné de collines couvertes de vignobles réputés, au coeur du Parc National  des Calanques, paradis des randonneurs, Cassis a tout ou presque tout pour satisfaire les plus exigeants.

A condition de suivre nos conseils et bien choisir son restaurant (attention aux restos qui servent des plats à peine dégelés à des touristes de passage !), vous allez vous régaler. Dégustez les vins blancs de Cassis  pour accompagner une assiette du pêcheur, un plateau de coquillages ou la fameuse bouillabaisse.

Certes, la plage est de galets; certes, l’eau est un peu froide; mais quel spectacle ! L’impressionnant Cap Canaille avec sa falaise rouge de 400 m de dénivelé (à voir au coucher du soleil), le rocher ex-‘Michelin’ qui abrite des chambres d’hôtes de luxe, les vignes omniprésentes, le ballet des bateaux, le bleu profond de la baie de Cassis… Magnifique !

Un tour en bateau pour 3, 5 ou 8 calanques (8 conseillées !) ou une balade inoubliable à partir de la presqu’île de Port Miou, vers Port Pin et En vau. Ici, la nature est préservée, nous sommes loin du bétonnage déraisonnable de la côte d’Azur.

Prendre la route des crêtes vers La Ciotat et admirer la baie de Cassis depuis le sommet du Cap Canaille. Magique !

Après une journée bien remplie, siroter un dernier verre sur une des multiples terrasses et profiter du coucher de soleil sur le Cap Canaille.

Au coeur du Parc National de Calanques

Zone protégée depuis avril 2012, le parc recèle de magnifiques balades et randonnées sportives. Sur et dans l’eau, de multiples activités vous attendent : kayak de mer, plongée, voiles,…

Situé au sein de la Provence méridionale calcaire, Le Parc comprend des massifs littoraux découpés de calanques, ainsi qu’un vaste espace marin sur 93% de son territoire, qui inclut l’un des plus riches canyons sous-marins de Méditerranée en termes de biodiversité : le canyon de la Cassidaigne.

Il comporte également plusieurs îles à la fois refuges de biodiversité et porteuses de symboles tel que le célèbre château d’If.

Situés dans une des zones les plus arides et ventées de métropole, les paysages spectaculaires formés par les falaises monumentales tombant à pic dans la Méditerranée, abritent de nombreuses espèces patrimoniales, terrestres et marines.

A partir de Cassis

La presque-île de Port Miou est le point de départ des balades, mais c’est aussi l’autoroute des touristes !  Contournez la Calanque de Port-Miou et après une demie-heure vous atteignez la Calanque de Port-Pin également très (trop) fréquentée. Ignorez le GR et continuez en empruntant le sentier  qui s’élève à gauche et qui rapidement permet de découvrir de superbes paysages : le Cap Canaille, Port Miou, l’eau turquoise de Port-Pin et puis progressivement les pics dentelés de la crête au-dessus d’En Vau.  Cette Calanque très encaissée est magnifique. Du haut d’En Vau, on peut soit revenir à Port Miou par le GR, soit descendre dans la Calanque.

D’En Vau, le GR rejoint le col de l’Oule avant de rejoindre les magnifiques falaises de Devenson. C’est une partie difficile des Calanques mais quelle récompense.

A partir de Marseille

L’approche des Calanques est magique ! Après quelques minutes depuis le Parc Borely, par la Pointe Rouge, on atteint rapidement les Goudes et la ville est remplacée par un monde minéral incroyable à peine habité.

Puis vient la première Calanque, Callelongue, et le dernier restaurant ! Ensuite, la Mounine et Marseilleveyre.

Nos préférées sont les trois suivantes : Sormiou, Morgiou et Sugiton et son torpilleur. Elles sont aisément accessibles par les Baumettes ou par Luminy. Le spectacle est grandiose : eaux turquoises, cabanons marseillais, panoramas extraordinaires. Le point de vue au col de la Candelle est absolument superbe.

Conseils pour randonner dans les Calanques

  • Choisir un itinéraire, à partir des sentiers reconnus et portés sur les cartes. Il faut tenir compte du dénivelé plus que de la distance.
  • Randonner à plusieurs ou être accompagnés par des professionnels.
  • Prendre une carte topographique et éventuellement une boussole.
  • Emporter une trousse à pharmacie comprenant des antalgiques (aspirine ou paracétamol) pour douleurs, fièvres et maux de tête, des anti-diarrhéiques, des anti-inflammatoires, un collyre antiseptique, un désinfectant cutané, des bandes, des pansements, une couverture de survie…
  • Avoir de bonnes chaussures de marche.
  • Prendre de la crème solaire.
  • Prendre des lunettes de soleil et un chapeau.
  • Prendre de l’eau (1,5 litre par personne minimum).
  • Penser aux jumelles pour l’observation des oiseaux.
  • Avoir un sifflet pour appeler les secours.
  • Penser aux sacs poubelles, pour rapporter ses déchets.

 

Parc National Calanques

Cassis

Les Calanques

 

Fédération française de randonnées

Topo Guide Calanques