Cézanne et Aix-en-Provence

Sur les pas de Cézanne

Cezanne

Extrait du site d »Aix en Provence Tourisme

Voulez-vous ressentir la présence d’un homme pour qui « l’art est la révélation d’une sensibilité exquise » ? C’est ici, à Aix-en-Provence et en Pays d’Aix, que vous pourrez vivre cette expérience Cézanne, unique et authentique, vivante et intime.

Sur les pas de Cézanne, vous marcherez au fil de la vie du peintre, de sa maison natale jusqu’à sa dernière demeure au cimetière Saint-Pierre. Vous verrez la ville comme le peintre l’a vécue, en suivant un itinéraire pédestre élégamment balisé : lieux marquants, jalons de jeunesse, adresses de la famille et des proches, cafés des amis…

Dans son atelier de lumière et de silence, vous découvrirez les objets qui lui étaient chers, les modèles de ses ultimes natures mortes, son mobilier, son matériel de travail, mille détails intenses qui vous relieront aux œuvres nées entre ces murs, aujourd’hui exposées partout dans le monde. C’est ici que vous ressentirez avec le plus d’intensité la présence du maître, dans sa simplicité humaine et quotidienne.

À la Bastide du Jas de Bouffan, aujourd’hui classée monument historique avec son parc, une visite guidée vous apprendra ce que fut cette propriété familiale pour le peintre : un lieu de vie, un point d’ancrage, le théâtre de ses premières œuvres et un atelier de création. Autour de la bastide vous seront aussi révélés les points de vue que Cézanne a privilégié pour réaliser entre 1859 et 1899 une cinquantaine d’huiles et d’aquarelles.

Au cœur du Grand Site Sainte-Victoire, les Carrières de Bibémus vous dévoileront leur majesté picturale dans un parcours aménagé autour du cabanon où Cézanne entreposait ses toiles, et dormait parfois. Sur ce plateau de 7 hectares à l’extraordinaire architecture naturelle, vous allez entrer avec émotion dans le processus de création du maître (motifs, points de vue, composition, géométrisation, couleurs…). Et vous comprendrez comment le cubisme est né ici avec quelques œuvres de renommée mondiale.

Les sites de Cézanne

Poussez la porte de l’Atelier de Cézanne – ou atelier des Lauves – et entrez dans l’intimité de l’artiste. Découvrez la maison qui l’a vu devenir peintre en explorant le parc et la Bastide familiale du Jas de Bouffan. Aux Carrières de Bibémus, laissez l’œil de Cézanne agir sur le vôtre face à Sainte-Victoire.

Sur les pas de Cézanne

Marchez dans les pas de Cézanne et visitez la ville comme il la vivait…

Un itinéraire pédestre balisé par des clous estampillés “C” vous emmène de la maison natale du peintre jusqu’à sa dernière demeure au cimetière Saint-Pierre. Découvrez les jalons de sa jeunesse (maisons d’enfance, écoles…), ses lieux marquants, les adresses de sa famille et de ses proches, les cafés où il retrouvait ses amis et d’autres artistes… Entre élégance classique et opulence baroque, le patrimoine architectural aixois est le décor de votre promenade dans la vieille ville et ses abords.

Les incontournables du circuit

La statue de Cézanne
A proximité de l’Office de Tourisme, venez vous prendre en photo devant cette oeuvre en bronze de Gabriel Sterk, offerte à la ville en 2006 par l’Association Aix-en-Oeuvres.

Chapelle des Pénitents Blancs
La collection Bourguignon de Fabregoules, léguée à la ville d’Aix pour le Musée Granet fut exposée pendant 10 ans, de 1866 à 1876, dans cette ancienne chapelle. Le 19 octobre 1866 Cézanne écrit à Zola : «le père Gibert du musée m’ayant invité à visiter le Musée Bourguignon, j’y suis allé avec Baille, Marion, Valabrègue. J’ai tout trouvé mauvais.»
Récemment rénovée, elle est aujourd’hui une annexe du Musée Granet. Elle accueille dans ses murs la Collection Jean Planque.

Café des Deux Garçons
Le 7 octobre 1906, Cézanne écrit à son fils : «Hier soir j’ai passé de quatre à sept heures environ l’avant dîner avec Capdeville (pharmacien), Niolon (peintre), Fernand Bouteille (bâtonnier), etc., au Café des Deux Garçons.»

Fontaine de la rue des Bagniers
En 1926, Ambroise Vollard offre à la ville un médaillon de bronze représentant Paul Cézanne réalisé par le sculpteur Richard Guino, élève de Maillol, d’après un dessin et suivant les indications de Renoir.

Eglise de la Madeleine
Baptême de Paul Cézanne le 20 février 1839. Baptême de Marie Cézanne, soeur de Paul, le 7 juillet 1841. Mariage de Louis-Auguste Cézanne et Elisabeth Aubert, le 30 janvier 1844. Bénédiction nuptiale, de Rose Cézanne, deuxième soeur de Paul, et de Maxime Conil le 27 février 1881.

Cathédrale Saint-Sauveur
Baptême de Rose Cézanne, le 5 juin 1854. Obsèques de Cézanne, le mercredi 24 octobre 1906, à 10 heures. «Le dimanche nous allions à la messe. Il était vêtu de son mieux.Il s’asseyait au banc de la Fabrique, et suivait attentivement l’office. Dès son arrivée dans un petit cloître qui précède la cathédrale, il était assailli par les mendiants ; … Il préparait des gros sous avant de quitter sa chambre et il leur en donnait à poignées en passant près d’eux. Je vais prendre ma tranche de Moyen Âge, me murmurait-il près du bénitier. J’avais vu Cézanne autrefois à cette place, sous le grand tableau du Buisson Ardent, dont le Moïse lui ressemble si étrangement.» (Émile Bernard)